Accès direct au contenu


Version française > Actualités > Scientifiques > Conférences

Sujet de thèse

Soutenance de thèse de Caroline CHARTIER

le 22 juin 2017

Caractérisation des propriétés mécaniques du tissu cutané par élastographie impulsionnelle haute fréquence Applications en dermatologie et en cosmétique

Fichier 2.png

page1image408 page1image568 page1image728

RÉSUMÉ

L’exploration du tissu cutané est aujourd’hui limitée par le peu de méthodes dites quan- titatives permettant de décrire objectivement les propriétés mécaniques du tissu cutané. L’élastographie permet une exploration locale d’un milieu et offre la possibilité pour cer- taines méthodes d’estimer quantitativement le module d’élasticité (module d’Young). Nous avons mis au point une technique d’élastographie ultrasonore impulsionnelle haute fré- quence 1D (HF-TE) et haute résolution permettant une description micrométrique des propriétés mécaniques du tissu cutané pour des applications en cosmétique et en dermato- logie.

Un système expérimental d’élastographie impulsionnelle haute fréquence a été déve- loppé tant du point de vue logiciel, des caractéristiques de la chaîne instrumentale, que de la méthodologie de mesure. La technique HF-TE a été validée par simulation et dans le cadre de mesures dans des milieux tests calibrés monocouche et bicouche développés dans le laboratoire. Les valeurs de module d’Young ainsi mesurées dans les milieux monocouches ont été confrontées à celles mesurées par 2 techniques dynamiques. Finalement, la méthode HF-TE a été utilisée pour la caractérisation du tissu cutané in vivo en cosmétologie et en dermatologie en regard d’une mesure échographique et d’une mesure cutométrique. Nous montrons de façon générale la capacité de la méthode HF-TE à explorer in vivo avec une grande résolution les variations du module d’Young du tissu cutané sain en fonction de la profondeur d’exploration. Des études sur l’hypoderme de la cuisse montrent des résul- tats prometteurs pour la différenciation de différents grades et types de cellulite. Un essai clinique conduit en dermatologie et confrontant des témoins et des patients atteints d’in- suffisance veineuse, a permis de mettre en avant le pouvoir discriminant de la méthode HF-TE entre les 2 groupes mais pas entre les différents grades de cette pathologie. Une combinaison basée sur une régression logistique des paramètres d’épaisseur du derme et du module d’Young a permis d’obtenir un pouvoir discriminant prometteur pour les grades.

Mots clés : Elastographie impulsionnelle haute fréquence, HF-TE, Ultrasons, Module d’Young, Tissu cutané, Dermatologie, Cosmétologie, Cutomètrie

page1image17680
 
  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Informations complémentaires

Lieu(x)

  • Site Tonnellé

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

Retour au site institutionnel